Système d'éléments

  • Home.png
  • Guides
  • Système d'éléments
Exemple d'un monstre associé à l'élément feu.

Le système des éléments est omniprésent en PvE. Il permet à un joueur d'augmenter ses dégâts et sa résistance contre les monstres. Il intervient également en PvP, l'effet est cependant bien plus faible.

Informations générales

Les monstres, joueurs et pierres Metin (appelés entités par la suite) peuvent posséder un ou plusieurs éléments parmi les 6 éléments existants.

Lorsque vous combattez une entité possédant un certain élément, cela signifie que les bonus relatifs à cet élément seront très efficaces. Ces bonus, appelés bonus élémentaires, sont détaillés dans les sections suivantes.

Les éléments d'une entité apparaissent en dessous de sa barre d'information et sont représentés par un symbole (voir l'image ci-dessus).

Pour chaque élément, il existe deux bonus élémentaires :

  • un pouvoir élémentaire,
  • une résistance élémentaire.

Ces bonus sont répertoriés dans le tableau ci-dessous.

Liste des éléments et leurs bonus associés
Élément Pouvoir Résistance
Elementfeu.png Feu Pouvoir du feu Résistance au feu
Elementglace.png Glace Pouvoir de la glace Résistance à la glace
Elementterre.png Terre Pouvoir de la terre Résistance à la terre
Elementvent.png Vent Pouvoir du vent Résistance au Vent
Elementobscurite.png Obscurité Pouvoir des ténèbres Résistance à l'obscurité
Elementfoudre.png Foudre Pouvoir de la foudre Résistance à la foudre

Cas des monstres

Les monstres peuvent posséder des bonus élémentaires de la même manière que les joueurs. Lorsqu'un monstre possède un élément, cela signifie qu'il possède le pouvoir relatif à cet élément (un monstre peut posséder plusieurs éléments, le fonctionnement reste identique).

Exemple

Le monstre Bourreau funeste est associé à l'élément Vent vent. Il possède donc une valeur non nulle de pouvoir du vent. Ainsi, le bonus résistance au Vent sera efficace contre les attaques de ce dernier.

L'élément d'un monstre ne renseigne pas de la potentielle efficacité d'un pouvoir élémentaire contre ce dernier. Cependant, dans les faits, un monstre avec un pouvoir élémentaire possède toujours la résistance élémentaire associée avec une valeur non nulle et négative. Des exceptions sont possibles mais aucune n'a encore été découverte.

Exemple

Reprenons le monstre de l'exemple précédent. Comme il est associé à l'élément vent, il possède une valeur négative de résistance au Vent. Ainsi, le bonus pouvoir du vent sera très efficace contre ce dernier.

Bonus élémentaires

Les pouvoirs élémentaires augmentent les dégâts infligés par les attaques physiques et les attaques de compétences contre toutes les entités. Cependant, l'augmentation des dégâts dépend de plusieurs facteurs et est intimement liée à la résistance élémentaire de l'ennemi. La résistance élémentaire ne réduit quant à elle que les dégâts infligés par un ennemi possédant le pouvoir élémentaire associé.

Dans la suite, nous utiliserons les notations définies ci-dessous.

  • k : coefficient caractérisant l'influence du pouvoir élémentaire dans la formule des dégâts. Il est calculé à la position 6.
  • P et Pmob : valeur d'un pouvoir élémentaire pour un joueur et un monstre.
  • RP et RPmob  : valeur d'une résistance élémentaire pour un joueur et un monstre.

Différentes configurations

Le but de cette section est de décrire précisément (avec une formule) l'augmentation des dégâts associée aux pouvoirs élémentaires. Il existe 3 configurations possibles avec des formules différentes dans chacune :

Joueur contre monstre

Dans cette configuration, un joueur avec un pouvoir élémentaire attaque un monstre (ou une pierre Metin). Il y a deux cas possibles :

  • le monstre ne possède pas de résistance élémentaire à mon élément,
  • le monstre possède une résistance élémentaire à mon élément (elle peut être positive ou négative).

Dans le premier cas, l'augmentation des dégâts est presque négligeable :

Elementsjoueurcontremonstre2.png
Exemple

Je possède le bonus pouvoir du feu avec une valeur de 10 % (P = 10) et j'attaque un monstre qui ne possède pas de résistance au feu. Dans ce cas, la formule donne k = 10 / 2000 = 0,005. En simplifiant grossièrement, mes dégâts sont dans ce cas augmentés de 0,5 %.

Dans le second cas, l'augmentation des dégâts est bien plus importante :

Elementsjoueurcontremonstre1.png
Exemple

Je possède le bonus pouvoir de la glace avec une valeur de 10 % (P = 10) et j'attaque un monstre qui possède le bonus résistance à la glace avec une valeur de -30 % (RPmob = -30). Dans ce cas, la formule donne k = (10 + 30) / 200 = 0,2. En simplifiant grossièrement, mes dégâts sont dans ce cas augmentés de 20 %.

Remarque : La présence de l'opérateur max dans la formule permet de garder k supérieure ou égale à 0. Ainsi, posséder un pouvoir élémentaire ne peut pas être un désavantage. Dans le pire des cas, k = 0 et les dégâts ne sont pas modifiés.

Monstre contre joueur

Dans cette configuration, un monstre avec un pouvoir élémentaire attaque un joueur possédant la résistance élémentaire associée (elle peut être nulle, la formule reste identique). Cette configuration est décrite par la formule ci-dessous :

Elementsmonstrecontrejoueur.png
Exemple

Je possède le bonus résistance à la foudre avec une valeur de 30 % (RP = 30) et je me fais attaquer par un monstre qui possède le bonus pouvoir de la foudre avec une valeur de 1 % (Pmob = 1). Dans ce cas, la formule donne k = (1 - 30) / 125 = -0,232. En simplifiant grossièrement, les dégâts du monstre sont dans ce cas réduits de 23,2 %.

Joueur contre joueur

Dans cette configuration, un joueur avec un pouvoir élémentaire attaque un autre joueur possédant la résistance élémentaire associée (elle peut être nulle, la formule reste identique). Cette configuration est décrite par la formule ci-dessous :

Elementsjoueurcontrejoueur.png
Exemple

Je possède le bonus pouvoir des ténèbres avec une valeur de 200 % (P = 200) et j'attaque un joueur qui possède le bonus résistance à l'obscurité avec une valeur de 25 % (RP = 25). Dans ce cas, la formule donne k = (200 - 25) / 1000 = 0,175. En simplifiant grossièrement, mes dégâts sont dans ce cas augmentés de 17,5 %.

Remarque : La présence de l'opérateur max dans la formule permet de garder k supérieure ou égale à 0. Ainsi, posséder un pouvoir élémentaire ne peut pas être un désavantage. Dans le pire des cas, k = 0 et les dégâts ne sont pas modifiés.

Combinaison de bonus élémentaires

La section précédente ne s'applique que pour un seul élément. La généralisation à plusieurs éléments n'est pas intuitive.

Application dans la formule des dégâts