Coup perçant (effet)

  • Home.png
  • Coup perçant (effet)

Informations générales

Un coup perçant est, en principe, une attaque qui ignore la défense de l'adversaire. Cependant, son fonctionnement exact est un peu plus complexe et est expliqué en détail sur cette page.

Il n'est pas possible de distinguer visuellement une attaque classique d'une attaque avec l'effet coup perçant. Seule l'augmentation des dégâts est perceptible.

Description de l'effet

Définitions

Les termes défense totale et dégâts intermédiaires sont définis comme suit :

  • la défense totale, notée deftot, est égale à la défense de l'adversaire, en prenant toujours en compte sa défense (biologiste), même sur une attaque de compétence,
  • les dégâts intermédiaires, notés Dinter, sont des dégâts fictifs, équivalents aux dégâts qui seraient infligés en considérant uniquement les bonus calculés avant la défense dans la formule des dégâts (c'est-à-dire tous les bonus avec une position strictement inférieure à 8).

Comportement classique

Un coup perçant augmente d'une valeur fixe les dégâts des attaques physiques et des attaques de compétences. Dans la formule des dégâts, cette augmentation est calculée à la position 12 de la manière suivante :

  • si les dégâts intermédiaires de l'attaque sont strictement supérieurs à la défense totale de l'adversaire, l'augmentation des dégâts est égale à la défense totale de l'adversaire (1er cas dans l'exemple ci-dessous),
  • sinon, l'augmentation des dégâts est égale aux dégâts intermédiaires (2e cas dans l'exemple ci-dessous).

Mathématiquement, l'augmentation des dégâts conféré par un coup perçant, notée Dph, s'écrit simplement :

Formuleph.png
Warning.png Important :

Grâce à cette distinction des cas, l'augmentation de la défense de l'adversaire est toujours un désavantage pour l'attaquant.

Exemple

1er cas : Supposons que j'inflige une attaque physique avec une épée à un adversaire.

  • Mes données :
    • 4500 dégâts de base,
    • 10 % d'attaque au corps à corps/magique (position : 1),
    • l'attaque inflige un coup perçant (position : 12),
    • 40 % de dégâts moyen (position : 14).
  • Données de l'adversaire :

Pour prendre en compte le coup perçant, il faut d'abord calculer les dégâts intermédiaires. En suivant l'ordre des positions jusqu'à 7, le calcul des dégâts intermédiaires se fait comme suit :

4500 * 1,1 = 4950

Il faut ensuite calculer la défense totale de l'adversaire :

800 * 1,1 = 880

Dans ce cas, les dégâts intermédiaires sont supérieurs à la défense totale de l'adversaire. Les dégâts supplémentaires conférés par le coup perçant sont donc égaux à la défense totale de l'adversaire, soit 880.

Les dégâts finaux peuvent maintenant être calculés en suivant l'ordre des positions :

  1. 4500 * 1,1 = 4950 (on pourrait directement repartir des dégâts intermédiaires)
  2. 4950 - 880 = 4070
  3. 4070 * 0,65 = 2645
  4. 2645 + 880 = 3525
  5. 3525 * 1,4 = 4935

Les dégâts finaux sont donc égaux à 4935.


2e cas : Imaginons que j'inflige une attaque physique avec une épée à un adversaire.

  • Mes données :
    • 500 dégâts de base,
    • 10 % d'attaque au corps à corps/magique (position : 1),
    • l'attaque inflige un coup perçant (position : 12),
    • 40 % de dégâts moyen (position : 14).
  • Donnée de l'adversaire :

Calcul des dégâts intermédiaires :

500 * 1,1 = 550

Calcul de la défense totale de l'adversaire :

800 * 1,1 = 880

Dans ce cas, les dégâts intermédiaires sont inférieurs à la défense totale de l'adversaire. Les dégâts supplémentaires conférés par le coup perçant sont donc égaux aux dégâts intermédiaires, c'est à dire 550.

Les dégâts finaux peuvent maintenant être calculés en suivant l'ordre des positions :

  1. 500 * 1,1 = 550 (on pourrait directement repartir des dégâts intermédiaires)
  2. 550 - 880 = -330 => minimisation des dégâts : une valeur aléatoire entre 1 et 5 est attribuée, nous choissisons 3 pour l'exemple
  3. 3 * 0,65 = 1
  4. 1 + 880 = 881
  5. 881 * 1,4 = 1233

Les dégâts finaux sont donc égaux à 1233.

Bonus de dégâts

Sur les attaques physiques perçante, lorsque la valeur du bonus chances de coup perçant, noté PHbonus, dépasse 100 %, un bonus de dégâts en pourcentage se manifeste.

Warning.png Important :

Les bonus résistance contre les coups perçants et chances de coup perçant (mariage) n'interviennent pas ici, ils n'ont aucun effet sur le bonus de dégâts.

Dans la formule des dégâts, ce bonus de dégâts se caractérise par un coefficient k calculé à la position 13. La formule du coefficient est décrite ci-dessous :

Formulecouppercant3.png
Exemple

J'inflige une attaque physique à un adversaire.

  • Mes données :
    • 4500 dégâts de base,
    • 10 % d'attaque au corps à corps/magique (position : 1),
    • 120 % de chances de coup perçant (position : 12 et 13),
    • 40 % de dégâts moyen (position : 14).
  • Données de l'adversaire :
    • 800 de défense (position : 8),
    • 10 % de résistance contre les coups perçants.

Le bonus chances de coup perçant est supérieur à 100 %, l'augmentation des dégâts correspondante est k = 1 + (120 - 100) / 200 = 1,025.

En suivant l'ordre des positions, le calcul des dégâts se fait comme suit :

  1. 4500 * 1,1 = 4950
  2. 4950 - 800 = 4150
  3. 4150 + 800 = 4950
  4. 4950 * 1,1 = 5445
  5. 5445 * 1,4 = 7623

Les dégâts finaux sont donc égaux à 7623. Nous remarquons que le bonus résistance contre les coups perçants n'a eu aucun effet.

Warning.png Important :

Même si le bonus chances de coup perçant est supérieur à 100 %, toutes les attaques physiques ne seront pas forcément un coup perçant à cause du bonus résistance contre les coups perçants. Le bonus de dégâts ne s'applique que sur les coups perçants.

Chance d'effectuer un coup perçant

La chance réelle d'effectuer un coup perçant dépend des bonus suivants :

De plus, elle dépend du type d'attaque effectuée, comme expliqué ci-dessous.

Attaques physiques

Lors d'une attaque physique, la chance réelle d'effectuer un coup perçant est simplement égale à la somme des bonus cités ci-dessous.

Exemple

Je possède les bonus suivants :

  • 50 % de chances de coup perçant,
  • 8 % de chances de coup perçant (mariage).

J'attaque un joueur qui possède le bonus suivant :

  • 5 % de résistance contre les coups perçants.

Lors d'une attaque physique, la chance réelle d'effectuer un coup perçant est égale à 50 - 5 = 45 %. Le bonus conféré par le mariage n'intervient pas car l'adversaire est un joueur.

Attaques de compétences

Lors d'une attaque de compétence, la chance réelle d'infliger un coup perçant est plus complexe à calculer.

Soit la chance totale d'effectuer un coup perçant, égale à la somme de la valeur des bonus chances de coup perçant et chances de coup perçant (mariage). Il faut noter que la dernière valeur doit toujours être prise égale à 0 si l'adversaire est un joueur.

Le calcul de la chance réelle, notée PHreel, dépend de la valeur de la chance totale, notée PHtot :

  • si PHtot est inférieure ou égale à 9 :
Formulecouppercant1.png
  • sinon :
Formulecouppercant2.png

avec PHres la valeur du bonus résistance contre les coups perçants de l'adversaire.

Exemple

Je possède les bonus suivants :

  • 50 % de chances de coup perçant,
  • 8 % de chances de coup perçant (mariage).

J'attaque un joueur qui possède le bonus suivant :

  • 5 % de résistance contre les coups perçants.

Dans le cas d'une attaque de compétence, il faut d'abord calculer la chance totale d'effectuer un coup perçant :

PHtot = 50 (car l'adversaire est un joueur)

Comme PHtot est strictement supérieure à 9, le calcul de la chance réelle doit être effectué avec la deuxième formule :

PHreel = 5 + (50 - 10) / 4 - 5 = 10 %

Ainsi, ma chance réelle d'effectuer un coup perçant sur une attaque de compétence est égale à 10 %.